Un motard court 57 fois plus de risques d’accident par kilomètre parcouru qu’un automobiliste sur la route. Dans près de 70 % des accidents impliquant un motard, c’est le conducteur de l’autre véhicule qui commet l’erreur principale et non le motard.

Les automobilistes ont parfois l’impression qu’un motard surgit soudainement. Or, le motard était bien là sur la route mais les automobilistes ne l’avaient pas identifié.

Comment expliquer ce phénomène ? 

Les motards ont une surface frontale plus petite que les véhicules, ce qui les rend plus difficiles à détecter. Il est également plus difficile pour les autres conducteurs d’apprécier correctement leur vitesse d’approche.


Surface d’un motard et d’une voiture perçue par l’œil

Il est donc important que tu sois toujours très attentif à détecter tout motard dans ton environnement.

 

Quelques conseils en présence de motards

Les motards sont des usagers de la route à part entière. Lorsque tu dépasses un motard, les mêmes règles sont d’application que lorsque tu dépasses un autre véhicule.

Lorsque tu souhaites dépasser un autre véhicule et qu’un motard vient en sens inverse, tu dois attendre que ce dernier soit passé pour commencer ton dépassement. Les motards se positionnent au 2/3 de la largeur de leur bande de circulation afin d’avoir une meilleure vue du trafic et d’être mieux repérés.

Les motards peuvent remonter les files : cette remontée s’effectue entre les deux bandes les plus à gauche, à un maximum de 50 km/h et un écart de vitesse de maximum 20 km/h par rapport aux automobilistes.

 Avant de changer de file, vérifie toujours bien tes rétroviseurs et ton angle mort pour voir si un motard n’arrive pas derrière toi et enclenche ton clignotant pour signaler ton intention de te déplacer.

Un autre cas fréquent d’accident entre motards et automobilistes est celui où un motard remonte une file de véhicules par la gauche. Un véhicule de la file laisse passer un autre véhicule venant de la droite et étant non-prioritaire. Ce dernier s’engage pour tourner à gauche et ne détecte pas le motard. Le motard ne détecte pas non plus le véhicule, celui-ci étant caché par la file. Dans le cas où un conducteur te laisse passer pour un « tourne à gauche » fais attention au motard qui pourrait remonter la file.

Lorsque tu souhaites tourner à gauche sur la chaussée/ à un carrefour, sois attentif à détecter tout motard venant de face et à ne pas lui couper la route. Il n’est pas rare que les automobilistes soit n’ont pas identifié le motard en approche soit sous-estiment leur vitesse.

Lorsque tu tournes à gauche, vérifie également tes rétroviseurs avant de tourner, car un motard pourrait vouloir te doubler par la gauche.

Sois également attentif lorsque tu te trouves à un carrefour et que tu souhaites t’insérer dans le trafic. Vérifie toujours bien qu’un motard ne circule pas sur l’axe principal. Si tel est le cas, ne lui coupe pas la route, laisse-le passer avant de t’insérer dans la circulation.

En ville, quand tu te stationnes, regarde toujours bien dans tes rétroviseurs avant d’ouvrir ta portière, car tu pourrais, sans le vouloir, faire tomber un motard.

Lorsque tu souhaites faire demi-tour sur la chaussée, signale bien ton intention de tourner, car le motard qui te suit pourrait avoir l’intention de te doubler en voyant que tu ralentis.