Aujourd’hui, 1 accident mortel sur 3 est causé par une vitesse excessive ou inadaptée, et la vitesse est responsable de 15% de l’ensemble des accidents.

Même lorsqu’elle n’est pas à l’origine de l’accident, la vitesse représente un facteur aggravant puisqu’elle augmente fortement la violence des impacts. Plus on roule vite, plus les conséquences en cas d’accident seront graves.

La vitesse excessive se mesure par rapport à la vitesse limite autorisée : si la vitesse est limitée à 50 km/h et que je roule à 70 km/h, ma vitesse est excessive.

La vitesse autorisée est la vitesse maximale à laquelle tu peux rouler sur certaines routes, mais cela ne signifie pas qu’il est prudent de rouler à cette vitesse en toutes circonstances.

Rappelle-toi que la route n’est pas un circuit

On ne peut pas parler de vitesse sans parler des distances d’arrêt et de sécurité.

Distance d'arrêt = Distance de réaction + Distance de freinage 

Le temps de réaction varie de 1 à 2 secondes. La distance parcourue pendant ce délai augmente avec la vitesse. La distance de freinage du véhicule dépendra de l’état de la chaussée, mais surtout de la vitesse.

Il est donc nécessaire que tu gardes une distance de sécurité entre ton véhicule et le véhicule qui te précède.

Compte 2 crocodiles et tu es tranquille

La distance de sécurité préconisée entre chaque véhicule est de deux secondes. La technique des « 2 crocodiles » permet de la calculer facilement : tu choisis un point de repère le long de la route (pont, panneau de signalisation,…) et commences à compter « 1 crocodile, 2 crocodiles » dès que le véhicule que tu suis passe ce repère. Si tu passes à hauteur de ce point de repère avant d’avoir terminé de compter le 2e crocodile, c’est que tu roules trop près du véhicule devant toi.

Par exemple, sur autoroute, à 120 km/h, il est conseillé de laisser environ 70 mètres entre 2 véhicules ( = la distance parcourue en 2 secondes).

Coller la voiture devant soi, c’est n’avoir aucune marge de freinage ; respecter les distances de sécurité, c’est s’offrir la possibilité de faire un arrêt d’urgence.

En cas d’impact, même de faibles variations de vitesse peuvent faire toute la différence :

  • En  agglomération, à 60 km/h tu mettras 34 mètres pour t’arrêter contre 26 mètres à 50 km/h, ce qui équivaut à environ la longueur de 2 voitures. Cette distance peut faire toute la différence.
  • En cas d’impact à 65 km/h, un piéton n’a même pas 20 % de chance de survivre alors qu’il en a 50 % à 50 km/h !

La vitesse te rend...

... aveugle

Plus tu roules vite, plus ton champ visuel se rétrécit. Tu as une vision dite « en tunnel », c’est-à-dire que tu ne perçois que ce qu’il se passe devant toi et pas ce qui se passe à côté de la chaussée.

A 40 km/h le champ de vision est de 100°, à 130 km/h il est seulement de 30°. Donc, plus tu roules vite, moins tu seras capable d’identifier les autres usagers, dont les usagers faibles, au risque de les heurter.

... lourd

Par exemple, quand un véhicule heurte un obstacle fixe à 50 km/h, le choc multiplie le poids d’une personne ou d’un objet par 13. Ainsi, à 50 km/h, une personne de 70 kg se transforme en un projectile de près d’une tonne. À 120 km/h, cette même personne pèsera près de 2,5 tonnes. La force que notre corps subit en cas d’impact à cette vitesse-là est telle que les organes de notre corps peuvent se rompre et causer notre mort. Il faut aussi savoir qu’à partir d’une certaine vitesse, les dégâts causés au corps sont irréversibles comme les lésions cérébrales.

Crash test

Aujourd’hui, les voitures donnent l’impression d’être très robustes et diminuent la sensation de vitesse. Malheureusement, les lois de la physique font qu’un véhicule ne peut protéger ses occupants que jusqu’à une vitesse de 65 km/h pour un choc frontal et 35 km/h pour un choc latéral.

À titre d’exemple, lors d’un choc frontal à 90 km/h contre un arbre, celui-ci se retrouvera à la place du conducteur après l’impact, je te laisse imaginer ce qu’il resterait du conducteur…

Pour te donner un petit aperçu de ce que représente un crash frontal à 50 km/h, 70 km/h et 90 km/h, regarde cette vidéo :

Money, money, money

Si tu dépasses les limitations de vitesse, tu cours le risque d’être sanctionné.

En agglomération, en zone 30, aux abords d’écoles, en zones résidentielles ou de rencontre :

  • Excès de vitesse jusqu’à 10 km/h : 53 €
  • Excès de vitesse de plus de 10 km/h : 53 € + 11 € pour chaque km/h supplémentaire
  • Excès de vitesse de plus de 30 km/h : renvoi devant le tribunal (sanction déterminée par le procureur du roi)

Sur les autres routes :

  • Excès de vitesse jusqu’à 10 km/h : 53 €
  • Excès de vitesse de plus de 10 km/h : 53 € + 6 € pour chaque km/h supplémentaire
  • Excès de vitesse de plus de 40 km/h : renvoi devant le tribunal (sanction déterminée par le procureur du roi)

 

 

Mais attention, car d’autres sanctions sont également prévues si :

  • Tu mets en danger un piéton ou un cycliste : 174€
  • Tu incites à rouler à une vitesse excessive : renvoi devant le tribunal
  • Tu fais la course sur la voie publique : renvoi devant le tribunal

 

 

    Carte des sanctions à télécharger  

     

    Un conducteur qui roule pendant une heure à 140 km/h sur autoroute, au lieu des 120 km/h autorisés, gagne maximum 5 minutes sur 100 kilomètres. Pour un trajet de 5 kilomètres, rouler à 60 km/h au lieu de 50 km/h ne permet de gagner qu’une seule minute !

    Tu vois donc que le fait de rouler plus vite que la limitation ne te fait pas gagner beaucoup de temps mais cela te fait prendre beaucoup plus de risques. Mieux vaut partir à temps que d’essayer de rattraper quelques minutes sur la route en prenant des risques.